Elles ne sont donc pas contrôlées par la Commission ad hoc et tombent sous la responsabilité du ministère des Finances, qui reçoit...

Elles ne sont donc pas contrôlées par la Commission ad hoc et tombent sous la responsabilité du ministère des Finances, qui reçoit des recettes fiscales par le biais des vignettes apposées sur ces machines.Le député Georges Gilkinet (Ecolo-Groen, photo) évoque des gains de 120 millions d'euros par an et la présence possible, en ces lieux, de mineurs et de personnes interdites de jeu. Le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), a annoncé aux députés qu'un cadre légal était en préparation. Age minimum (18 ans), nombre maximum de machines, mise de base (25 cents), et gain maximum (6,20 euros par jeu). Le texte de loi est au Conseil d'Etat.M. La.