Pour acquérir rapidement des protections buccales, le Lions Club d'Anvers s'est adressé à la société Dalian Wanli, établie en Chine et dirigée par Dirk Van Laer, un Belge expatrié depuis plusieurs années dans l'Empire du milieu.

Contacté par Belga, ce dernier a confirmé la commande passée par l'organisation philanthropique. Son entreprise, capable de produire plus d'un million de masques par semaine, fournira donc 60.000 masques FFP2 et 16.500 unités du modèle FFP1 au club anversois, pour un montant de 150.000 euros. D'autres clubs belges ont également passé commande, indique M. Van Laer, qui a aussi plusieurs clients à travers le monde, notamment aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et aux États-Unis.

D'autres projets sont également en cours, indique l'association de Melvin Jones, parmi lesquels le soutien à la fabrication d'appareils respiratoires et à la recherche scientifique.

Quiconque souhaite contribuer au fonds "Action covid-19" peut verser un don sur le compte.

Pour acquérir rapidement des protections buccales, le Lions Club d'Anvers s'est adressé à la société Dalian Wanli, établie en Chine et dirigée par Dirk Van Laer, un Belge expatrié depuis plusieurs années dans l'Empire du milieu. Contacté par Belga, ce dernier a confirmé la commande passée par l'organisation philanthropique. Son entreprise, capable de produire plus d'un million de masques par semaine, fournira donc 60.000 masques FFP2 et 16.500 unités du modèle FFP1 au club anversois, pour un montant de 150.000 euros. D'autres clubs belges ont également passé commande, indique M. Van Laer, qui a aussi plusieurs clients à travers le monde, notamment aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et aux États-Unis. D'autres projets sont également en cours, indique l'association de Melvin Jones, parmi lesquels le soutien à la fabrication d'appareils respiratoires et à la recherche scientifique. Quiconque souhaite contribuer au fonds "Action covid-19" peut verser un don sur le compte.