Le député Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen, photo) déplore que cette limite ne soit appliquée que pour certains sites. Et ce malgré le lien d...

Le député Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen, photo) déplore que cette limite ne soit appliquée que pour certains sites. Et ce malgré le lien développé au sein de la commission des jeux de hasard, compétente pour la sanction des infractions, et en collaboration avec la Banque nationale, entre cette même commission et la Centrale des crédits aux particuliers, qui répertorie les mauvais payeurs. " En attendant un nouvel arrêté royal, déplore encore Stefaan Van Hecke, un clic de souris suffit, sur certains sites, pour porter la limite de jeu à 5 000 euros, tandis qu'il est difficile de trouver la procédure permettant d'abaisser cette limite de jeu. Au détriment des joueurs compulsifs. " M. La.