Les infractions concernées sont celles du quatrième degré, comme par exemple forcer un conducteur à effectuer un excès de vitesse, faire demi-tour sur l'autoroute, ignorer les ordres de circulation de la police, ou encore ne pas respecter les règles relatives aux passages à niveau.

"En pratique, la police présentera surtout ces amendes de 450 euros aux contrevenants étrangers, qui doivent immédiatement s'acquitter de la somme due", estime un spécialiste de la police fédérale. Les conducteurs belges pourront évidemment aussi recevoir ce type d'amende, mais dans la pratique, ils devraient le plus souvent être renvoyés devant le tribunal de police. L'arrêté royal entrera en vigueur le 1er janvier 2015.

Les infractions concernées sont celles du quatrième degré, comme par exemple forcer un conducteur à effectuer un excès de vitesse, faire demi-tour sur l'autoroute, ignorer les ordres de circulation de la police, ou encore ne pas respecter les règles relatives aux passages à niveau. "En pratique, la police présentera surtout ces amendes de 450 euros aux contrevenants étrangers, qui doivent immédiatement s'acquitter de la somme due", estime un spécialiste de la police fédérale. Les conducteurs belges pourront évidemment aussi recevoir ce type d'amende, mais dans la pratique, ils devraient le plus souvent être renvoyés devant le tribunal de police. L'arrêté royal entrera en vigueur le 1er janvier 2015.