Annelies Verlinden, ministre de l'Intérieur
...

Annelies Verlinden, ministre de l'IntérieurLe CD&V a créé la surprise en annonçant la nomination d'Annelies Verlinden au poste de ministre de l'Intérieur. Avocate, elle a une certaine expérience politique : ancienne vice-présidente des Jeunes CD&V, elle a également été conseillère communale à Schoten pendant neuf ans. Avocate spécialisée en droit public, elle a entre autres plaidé dans l'affaire Arco, au Conseil d'État. Elle n'a en revanche jamais siégé au parlement. "Je suis consciente que j'aurai besoin d'un temps d'adaptation", a-t-elle brièvement réagi, dans la nuit. "Mais dès demain je mettrai toute mon énergie dans les dossiers de l'Intérieur". À en croire le quotidien De Standaard, on murmure au CD&V que c'est le ministre de la Justice sortant Koen Geens, ancien avocat lui-même et familier de ce milieu, qui a avancé le nom d'Annelies Verlinden.Ludivine Dedonder, première femme à la DéfenseTournaisienne de 43 ans, la socialiste Ludivine Dedonder devient ministre de la Défense du nouveau gouvernement De Croo. Ingénieure commerciale de formation, Ludivine Dedonder débute sa carrière en tant que présentatrice radio sur Fréquence Wallonie, à la sur RTBF. Elle passe ensuite au service des sports, avant de rejoindre NoTélé, la télévision communautaire de la région de Tournai. De 2002 à 2006, elle est conseillère au cabinet du ministre wallon Michel Daerden. En 2006, elle devient conseillère communale à Tournai, puis échevine, jusqu'en 2019. Suite aux dernières élections, elle doit renoncer à son poste à la cité des Cinq Clochers pour pouvoir occuper un siège à la chambre. Députée PS à la Chambre, Ludivine Dedonder a porté, en juillet dernier, la proposition de loi sur les mesures fédérales de soutien aux artistes . Début septembre 2020, la Tournaisienne a déposé une proposition de résolution à la Chambre visant à rendre gratuites les protections hygiéniques. Ludivine Dedonder est également la compagne du bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois et était encore, en 2019, la présidente du CA d'IPALLE, l'intercommunale de gestion de l'environnement active en Wallonie picarde et dans le Sud-Hainaut.Sammy Mahdi, secrétaire d'Etat à l'Asile La force de la jeunesse du CD&V. Ce jeune homme d'origine irakienne a réussi à devenir un Flamand connu (les fameux BV's) en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire. Président des Jeunes CD&V, Sammy Mahdi a le franc-parler efficace, il est devenu un habitué des plateaux télévision après s'être fait un nom via la célèbre émission de jeux 'De Slimste mens ter wereld ' et écrit des chroniques régulièrement dans les journaux. Pour doper sa notoriété, il compte aussi sur son chien Pamuk, une adorable boule de poils qu'il exhibe sur les réseaux sociaux. Mais ne croyez pas que le nouveau secrétaire d'Etat à l'Asile n'est que superficiel : c'est un animal politique qui n'a pas hésité à se présenter à la présidence du parti contre Joachim Coens. Il poursuit son ascension au sein du gouvernement, à un poste sensible (Asile et Migration), lui qui ne craint pas d'affronter de face les nationalistes, dont son prédécesseur Theo Francken.Sarah Schiltz, secrétaire d'Etat à l'Egalité des genresLa verte ardente Liégeoise. Sarah Schiltz, petite-fille d'un bourgmestre socialiste, aurait pu choisir les rouges, mais elle a opté pour l'écologie par conviction. Et par filiation, aussi : son père est conseiller en développement durable. A 32 ans, elle apporte une touche de jeunesse et de renouveau liégeois à l'équipe gouvernementale. Cheffe de file surprise du parti aux dernières élections, en succédant à Muriel Gerkens, elle incarne cette nouvelle génération verte, ardente, qui se revendique féministe et est proche des mouvements citoyens. Plus que politicienne, elle se dit militante et s'engage pour la biomasse, le vélo en ville, le climat au sens large bien sûr, mais aussi la lutte contre la pauvreté. A voilà secrétaire d'Etat à l'Egalité des genres, dans un gouvernement qui y veille.Eva De Bleeker, secrétaire d'État au BudgetL'Open VLD a annoncé la désignation d'Eva De Bleeker au poste de secrétaire d'État au Budget et des Consommateurs. Echevine pour le sport, l'éducation, la garde d'enfants et la famille, le logement, l'énergie et l'intégration à Hoeilaart et devenue, l'an dernier, première suppléante de la liste Open Vld aux élections européennes. Présidente des Femmes Open Vld, Eva De Bleeker a travaillé, en parallèle de son mandat local, comme fonctionnaire à la Commission européenne au cours des dernières années, spécialisée en commerce et en énergie. Elle a étudié le commerce à la VUB et à Berlin, avant d'obtenir un master en International Political Economy à l'université anglaise de Warwick. Avant d'entrer à la Commission européenne, elle a travaillé pour la société de conseil LMC International à Oxford et comme assistante en économie à la VUB.Thomas Dermine, secrétaire d'Etat à la Relance Le Magnette boy surdoué. Un secrétariat à le Relance, cela convient parfaitement à ce jeune adoubé par Paul Magnette, président du PS. A 34 ans, ce surdoué est ingénieur de gestion (Solvay), licencié en sciences politiques (ULB) avec un master de Boston en politiques publiques : rien que ça... D'abord consultant chez McKinsey, il a déjà de sérieuses références politiques derrière lui : il a coordonné le plan Catch, qui a oeuvré à la reconversion du site de Caterpillar et de la région de Charleroi en tenant compte de nouveaux secteurs de développement, et désigné 'Wallon de l'année' en 2018. Quand Paul Magnette est retourné à la présidence du parti, il l'a suivi en tant que son éminence grise et patron de l'Institut Emile Vandervelde, le centre d'études du parti. Il incarne la nouvelle génération socialiste et la relève : ce premier poste ministériel lui permettra de se forger de l'expérience.