Premier militaire belge à perdre la vie à l'aube de la Deuxième Guerre mondiale, le pilote Xavier Henrard, dont l'avion a été abattu par un bombardier allemand le 2 mars 1940, est le symbole de cette campagne du souvenir. Perçu à l'époque par beaucoup comme un héros de la neutralité, le jeune homme figurera à la une du Soir illustré avant que son souvenir ne se perde dans les méandres de l'histoire comme beaucoup d'autres.

En 2018, les "Héros Oubliés" de la Grande Guerre avait déjà fait l'objet d'une campagne semblable. A l'occasion du 11 Novembre et des 75 ans de la Libération, les quelque 9.000 soldats belges tombés pendant le second conflit mondial auront aussi droit à un tel hommage. Les cimetières communaux abritent encore 5.000 de leurs tombes.

Le War Heritage Institute a lancé dès lors un appel aux communes afin d'honorer leurs "héros rapatriés" en apposant sur leur sépulture une plaquette commémorative "40-45 Pro Patria". "Plus de 1.600 plaquettes ont déjà été commandées et nous recevons chaque jour de nouvelles demandes", explique Willem Segers, le responsable du projet.

Une plaque comprenant la mention "tombes belges de guerre" sera également apposée à l'entrée des cimetières. La vie des soldats morts au combat est aussi documentée sur le site internet wardeadregister.be.