C'est ce que révèlent les résultats des ventes des magazines de l'année écoulée, publiés par le Centre d'information sur les médias (CIM).

En moyenne, Libelle a vendu à 153 941 exemplaires par semaine en 2019, soit environ 1000 exemplaires de plus que l'année précédente.

Libelle et Femmes d'Aujourd'hui ont été acquis, mi-2018 avec les magazines féminins de Sanoma, par Roularta Media Group, également éditeur du Vif et Trends. La stratégie de l'époque était de se concentrer immédiatement sur un plus grand nombre d'abonnements à Libelle. Cela semble avoir réussi avec une augmentation de près de 10.000 abonnements en 2019.

On observe la même tendance positive pour les autres éditions de la famille Libelle. Libelle Lekker, le mensuel culinaire néerlandophone a progressé de 7,63 % pour atteindre 26 559 exemplaires. Femmes d'Aujourd'hui a également suivi le mouvement. Avec une moyenne de 61 766 exemplaires vendus par semaine, il a également légèrement progressé (61 333 en 2018).

Croissance en ligne

L'année dernière, Libelle a également pu présenter de beaux chiffres en ligne, avec ses sites libelle.be et libelle-lekker.be. Libelle.be a vu ses visiteurs en ligne augmenter de près de 17 % pour atteindre 7,9 millions de visiteurs en 2019. Libelle-lekker.be compte 10,5 millions de visiteurs (+ 8%) avec pas moins de 52 millions de pages vues et reste donc le plus grand site de recettes en Flandre. Cette année, cette tendance positive se poursuit avec une augmentation de 21 % des visiteurs pour Libelle online et pas moins de 35 % pour Libelle Lekker jusqu'en mars.

Les sites d'information et business de Roularta (Knack.be/Levif.be, Trends.be/Tendances.be, Datanews.be, Sportmagazine.be ...) ont également enregistré une augmentation de plus de 10 % du nombre de visiteurs en 2019 par rapport à 2018, pour atteindre 40,9 millions.

Ils voient également leur lectorat augmenter en raison de la crise du coronavirus et des mesures de lockdown, avec un peu moins de 10 millions de visiteurs rien que pour le mois de mars.

C'est ce que révèlent les résultats des ventes des magazines de l'année écoulée, publiés par le Centre d'information sur les médias (CIM).En moyenne, Libelle a vendu à 153 941 exemplaires par semaine en 2019, soit environ 1000 exemplaires de plus que l'année précédente.Libelle et Femmes d'Aujourd'hui ont été acquis, mi-2018 avec les magazines féminins de Sanoma, par Roularta Media Group, également éditeur du Vif et Trends. La stratégie de l'époque était de se concentrer immédiatement sur un plus grand nombre d'abonnements à Libelle. Cela semble avoir réussi avec une augmentation de près de 10.000 abonnements en 2019.On observe la même tendance positive pour les autres éditions de la famille Libelle. Libelle Lekker, le mensuel culinaire néerlandophone a progressé de 7,63 % pour atteindre 26 559 exemplaires. Femmes d'Aujourd'hui a également suivi le mouvement. Avec une moyenne de 61 766 exemplaires vendus par semaine, il a également légèrement progressé (61 333 en 2018).Croissance en ligneL'année dernière, Libelle a également pu présenter de beaux chiffres en ligne, avec ses sites libelle.be et libelle-lekker.be. Libelle.be a vu ses visiteurs en ligne augmenter de près de 17 % pour atteindre 7,9 millions de visiteurs en 2019. Libelle-lekker.be compte 10,5 millions de visiteurs (+ 8%) avec pas moins de 52 millions de pages vues et reste donc le plus grand site de recettes en Flandre. Cette année, cette tendance positive se poursuit avec une augmentation de 21 % des visiteurs pour Libelle online et pas moins de 35 % pour Libelle Lekker jusqu'en mars.Les sites d'information et business de Roularta (Knack.be/Levif.be, Trends.be/Tendances.be, Datanews.be, Sportmagazine.be ...) ont également enregistré une augmentation de plus de 10 % du nombre de visiteurs en 2019 par rapport à 2018, pour atteindre 40,9 millions.Ils voient également leur lectorat augmenter en raison de la crise du coronavirus et des mesures de lockdown, avec un peu moins de 10 millions de visiteurs rien que pour le mois de mars.