Les flamingants rêvent à la Catalogne qui bascule dans l'indépendance par la volonté de son peuple exprimée à...

Les flamingants rêvent à la Catalogne qui bascule dans l'indépendance par la volonté de son peuple exprimée à l'issue du référendum prévu le 1er octobre. Ils aspirent à l'onde de choc qui se propagera jusqu'en Belgique et forcera les partis flamands, N-VA en tête, à se positionner : pour ou contre le nouvel Etat catalan. " Ce serait assurément un gros facteur déstabilisant pour le gouvernement fédéral ", suppute Bart De Valck, président du Mouvement flamand. Mieux encore : peut-être le début de la vraie fin de la Belgique. Sans garantie.