Parmi les décisions prises par le 'kern élargi' de samedi dernier, il en est une qui vise à encourager la mobilité douce, tout en soulageant le portefeuille des citoyens. Chaque personne résidant en Belgique pourra bénéficier d'un Rail Pass de dix voyages sur le réseau SNCB. La concrétisation de la mesure n'est pas encore finalisée.

Ce mercredi matin, le vice-Premier ministre MR, David Clarinval, l'a souligné avec ne formulation qui fait sourire: "Les dix voyages gratuits en train doivent encore être détaillés, et ce ne sera pas gratuit. On a un accord, on le respectera. Les modalités de mise en oeuvre doivent encore être arrêtées: envoyer par la poste, aller le chercher à la gare." Les "dix voyages gratuits, ce ne sera pas gratuit" fait évidemment référence au coût pour l'Etat qui doit encore être chiffré.

David Clarinval ajoute, malicieux: "C'est Ecolo qui est venu avec cette mesure qui n'était pas très bien étayée, on respectera notre accord, mais les modalités sont encore à déterminer."

Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, avait en effet peu apprécié l'annonce faite samedi. "Que le gouvernement fédéral souhaite à nouveau promouvoir les transports publics comme moyen de déplacement durable est une bonne chose, avait-elle tweeté. La manière dont la décision de distribuer gratuitement des Pass touristiques a été prise, sans aucune consultation, pose cependant de sérieuses questions."

Elle soulignait notamment: La SNCB demande donc une consultation immédiate et toute l'assistance nécessaire pour éviter tout risque de suroccupation des trains et des quais. Parallèlement, les aspects logistiques et financiers doivent aussi être clarifiés d'urgence. Distribuer gratuitement des Pass touristiques à tous les résidents belges pose en effet la question de la sécurité sanitaire des voyageurs et du personnel que la SNCB ne mettra en aucun cas en danger après y avoir durement travaillé ces derniers mois."

Parmi les décisions prises par le 'kern élargi' de samedi dernier, il en est une qui vise à encourager la mobilité douce, tout en soulageant le portefeuille des citoyens. Chaque personne résidant en Belgique pourra bénéficier d'un Rail Pass de dix voyages sur le réseau SNCB. La concrétisation de la mesure n'est pas encore finalisée.Ce mercredi matin, le vice-Premier ministre MR, David Clarinval, l'a souligné avec ne formulation qui fait sourire: "Les dix voyages gratuits en train doivent encore être détaillés, et ce ne sera pas gratuit. On a un accord, on le respectera. Les modalités de mise en oeuvre doivent encore être arrêtées: envoyer par la poste, aller le chercher à la gare." Les "dix voyages gratuits, ce ne sera pas gratuit" fait évidemment référence au coût pour l'Etat qui doit encore être chiffré.David Clarinval ajoute, malicieux: "C'est Ecolo qui est venu avec cette mesure qui n'était pas très bien étayée, on respectera notre accord, mais les modalités sont encore à déterminer."Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, avait en effet peu apprécié l'annonce faite samedi. "Que le gouvernement fédéral souhaite à nouveau promouvoir les transports publics comme moyen de déplacement durable est une bonne chose, avait-elle tweeté. La manière dont la décision de distribuer gratuitement des Pass touristiques a été prise, sans aucune consultation, pose cependant de sérieuses questions."Elle soulignait notamment: La SNCB demande donc une consultation immédiate et toute l'assistance nécessaire pour éviter tout risque de suroccupation des trains et des quais. Parallèlement, les aspects logistiques et financiers doivent aussi être clarifiés d'urgence. Distribuer gratuitement des Pass touristiques à tous les résidents belges pose en effet la question de la sécurité sanitaire des voyageurs et du personnel que la SNCB ne mettra en aucun cas en danger après y avoir durement travaillé ces derniers mois."