Les commerçants estiment que leurs demandes dans le cadre de l'enquête publique et de la commission de concertation n'ont pas été entendues.

"Nous ne voulons pas vraiment une annulation du piétonnier, nous voulons juste que les problèmes de mobilité soient ré­glés", explique Marc Withofs, président de Bruxelles Port de Mer.

Ces recours s'ajoutent à ceux introduits par l'Arau, le Bral et Inter-Environnement Bruxelles, qui visaient eux le plan de circulation de la Ville de Bruxelles autour du piétonnier.

Les commerçants estiment que leurs demandes dans le cadre de l'enquête publique et de la commission de concertation n'ont pas été entendues."Nous ne voulons pas vraiment une annulation du piétonnier, nous voulons juste que les problèmes de mobilité soient ré­glés", explique Marc Withofs, président de Bruxelles Port de Mer. Ces recours s'ajoutent à ceux introduits par l'Arau, le Bral et Inter-Environnement Bruxelles, qui visaient eux le plan de circulation de la Ville de Bruxelles autour du piétonnier.