En 2011, quelque 1,063 million d'infractions (du vol à l'étalage allant jusqu'à l'assassinat) avaient été enregistrées par la police. Ce chiffre s'était réduit à 873.000 en 2017. L'an dernier, une baisse de 3,2% avait été constatée par rapport à 2016.

Mais en 2018, il semble que la tendance s'est inversée. Au premier trimestre, 207.024 méfaits ont été enregistrés, contre 206.588 au cours des trois premiers mois de 2017.

Les escroqueries et en particulier le phishing (arnaques via de faux liens sur internet) ont fait gonfler les chiffres, selon la police.

En 2011, quelque 1,063 million d'infractions (du vol à l'étalage allant jusqu'à l'assassinat) avaient été enregistrées par la police. Ce chiffre s'était réduit à 873.000 en 2017. L'an dernier, une baisse de 3,2% avait été constatée par rapport à 2016. Mais en 2018, il semble que la tendance s'est inversée. Au premier trimestre, 207.024 méfaits ont été enregistrés, contre 206.588 au cours des trois premiers mois de 2017. Les escroqueries et en particulier le phishing (arnaques via de faux liens sur internet) ont fait gonfler les chiffres, selon la police.