La Cocom lance un appel aux médecins, infirmiers, sages-femmes, qu'ils soient en activité ou à la retraite, ainsi qu'aux étudiants infirmiers en troisième et quatrième année ou en master de médecine, afin d'aider dans la dizaine de centres de vaccination qui ouvrira bientôt dans la Région bruxelloise.

Les personnes qui se portent volontaires doivent être en mesure de prouver leurs compétences. En outre, les étudiants ne seront mis à contribution que quand le nombre de professionnels qualifiés ne suffira pas.

Les volontaires seront actifs de mars à septembre, lors de la phase 1b de la campagne de vaccination. Ils pourront indiquer quels jours et plages horaires leur conviennent au moment de s'inscrire.

Les volontaires recevront une compensation pour leur travail.

La Cocom lance un appel aux médecins, infirmiers, sages-femmes, qu'ils soient en activité ou à la retraite, ainsi qu'aux étudiants infirmiers en troisième et quatrième année ou en master de médecine, afin d'aider dans la dizaine de centres de vaccination qui ouvrira bientôt dans la Région bruxelloise. Les personnes qui se portent volontaires doivent être en mesure de prouver leurs compétences. En outre, les étudiants ne seront mis à contribution que quand le nombre de professionnels qualifiés ne suffira pas. Les volontaires seront actifs de mars à septembre, lors de la phase 1b de la campagne de vaccination. Ils pourront indiquer quels jours et plages horaires leur conviennent au moment de s'inscrire. Les volontaires recevront une compensation pour leur travail.