Les taux de satisfaction les plus élevés ont été relevés à Vilnius, où il a atteint 98%, suivie de près par Stockholm et Copenhague (97% chacune) ainsi que par Vienne et Luxembourg (96% chacune). Les plus faibles taux de satisfaction ont été observés à Athènes, où 71% de la population s'est dite satisfaite de la vie dans cette ville, suivie de Rome (80%), Bucarest et Paris (83% chacune).

Par rapport aux niveaux relevés en 2012, la satisfaction à l'égard de la vie en ville a augmenté dans la plupart des capitales de l'UE. Les plus fortes augmentations entre 2012 et 2015 ont été observées à Athènes (où il est passé de 56% en 2012 à 71% en 2015, soit +15 points de pourcentage), suivie de Budapest (+6 pp), Riga et Vilnius (+5 pp chacune), Bruxelles et Bratislava (+4 pp chacune). En revanche, la satisfaction à l'égard de la vie en ville a légèrement diminué à Amsterdam, Berlin et Lisbonne (-2 pp chacune) ainsi qu'à Paris et Helsinki (-1 pp chacune).

Les taux de satisfaction les plus élevés ont été relevés à Vilnius, où il a atteint 98%, suivie de près par Stockholm et Copenhague (97% chacune) ainsi que par Vienne et Luxembourg (96% chacune). Les plus faibles taux de satisfaction ont été observés à Athènes, où 71% de la population s'est dite satisfaite de la vie dans cette ville, suivie de Rome (80%), Bucarest et Paris (83% chacune). Par rapport aux niveaux relevés en 2012, la satisfaction à l'égard de la vie en ville a augmenté dans la plupart des capitales de l'UE. Les plus fortes augmentations entre 2012 et 2015 ont été observées à Athènes (où il est passé de 56% en 2012 à 71% en 2015, soit +15 points de pourcentage), suivie de Budapest (+6 pp), Riga et Vilnius (+5 pp chacune), Bruxelles et Bratislava (+4 pp chacune). En revanche, la satisfaction à l'égard de la vie en ville a légèrement diminué à Amsterdam, Berlin et Lisbonne (-2 pp chacune) ainsi qu'à Paris et Helsinki (-1 pp chacune).