"Ce sont aujourd'hui des milliers de personnes qui respirent car ils vont retrouver le chemin du travail, du plaisir, de la danse et de la fête 'safe'. Can't wait'", se réjouit Lorenzo Serra, porte-parole et co-fondateur de la Brussels by Night Federation, sur les réseaux sociaux.

Pour entrer, il faudra être muni d'un covid safe ticket, une demande de fédération. "Les derniers événements tests nous ont montré que c'était facile à mettre en oeuvre, nous privilégions la sécurité", déclare Lorenzo Serra à L'Echo.

Les établissements ont donc cinq semaines pour se préparer et recruter du personnel.

"Ce sont aujourd'hui des milliers de personnes qui respirent car ils vont retrouver le chemin du travail, du plaisir, de la danse et de la fête 'safe'. Can't wait'", se réjouit Lorenzo Serra, porte-parole et co-fondateur de la Brussels by Night Federation, sur les réseaux sociaux.Pour entrer, il faudra être muni d'un covid safe ticket, une demande de fédération. "Les derniers événements tests nous ont montré que c'était facile à mettre en oeuvre, nous privilégions la sécurité", déclare Lorenzo Serra à L'Echo.Les établissements ont donc cinq semaines pour se préparer et recruter du personnel.