Sciensano fait état cette semaine d'une occupation de 941 lits de soins intensifs (en date de mercredi). La tendance est à la hausse par rapport à la semaine précédente.

Le Comité de concertation a indiqué mercredi qu'un élargissement du "plan plein air" sera envisagé pour début juin, ainsi qu'un "plan intérieur" (restaurants et cafés, sport, culture). Mais cela est assorti à la condition de passer sous la barre des 500 lits de soins intensifs.

Pour le 8 mai, en revanche, date retenue pour une probable réouverture des terrasses, la fin du couvre-feu ou encore la tenue d'évènements limités (max. 50 personnes) en extérieur, aucun seuil chiffré n'a été fixé, répond-on au cabinet Vandenbroucke jeudi. On reste sur une condition d'"amélioration durable" de la situation des soins intensifs, ce qui laisse la porte ouverte à l'interprétation.

Sciensano fait état cette semaine d'une occupation de 941 lits de soins intensifs (en date de mercredi). La tendance est à la hausse par rapport à la semaine précédente. Le Comité de concertation a indiqué mercredi qu'un élargissement du "plan plein air" sera envisagé pour début juin, ainsi qu'un "plan intérieur" (restaurants et cafés, sport, culture). Mais cela est assorti à la condition de passer sous la barre des 500 lits de soins intensifs. Pour le 8 mai, en revanche, date retenue pour une probable réouverture des terrasses, la fin du couvre-feu ou encore la tenue d'évènements limités (max. 50 personnes) en extérieur, aucun seuil chiffré n'a été fixé, répond-on au cabinet Vandenbroucke jeudi. On reste sur une condition d'"amélioration durable" de la situation des soins intensifs, ce qui laisse la porte ouverte à l'interprétation.