Les avions étaient prêts à partir en tout début de matinée avant que n'arrivent des chutes "abondantes et imprévisibles" de neige. Cela a suspendu les opérations de dégivrage des appareils qui étaient en cours. Les activités de l'aéroport ont été mises à l'arrêt.

Les retards se sont dès lors accumulés. La piste de l'aéroport a depuis été déneigée et est à nouveau opérationnelle, mais il faut encore retirer les couches de neige et de glace qui se sont accumulées sur les avions. Un processus qui prend de 20 à 30 minutes par appareil.

L'aéroport s'attend à des perturbations pour tout le reste de la journée.

Les avions étaient prêts à partir en tout début de matinée avant que n'arrivent des chutes "abondantes et imprévisibles" de neige. Cela a suspendu les opérations de dégivrage des appareils qui étaient en cours. Les activités de l'aéroport ont été mises à l'arrêt. Les retards se sont dès lors accumulés. La piste de l'aéroport a depuis été déneigée et est à nouveau opérationnelle, mais il faut encore retirer les couches de neige et de glace qui se sont accumulées sur les avions. Un processus qui prend de 20 à 30 minutes par appareil. L'aéroport s'attend à des perturbations pour tout le reste de la journée.