Parmi les mesures du virage fiscal, figure l'augmentation des accises sur le diesel, alors que les accises sur l'essence doivent baisser. Vendredi passé, la majorité a déposé un amendement à un projet de loi mis à l'agenda de la séance plénière de jeudi afin que cette hausse intervienne conformément au calendrier fixé. La manoeuvre a paru cavalière à l'opposition qui a promis bien du plaisir à la majorité pour faire voter le texte dans les temps. L'obstacle a donc été contourné par le biais d'un arrêté royal.

Parmi les mesures du virage fiscal, figure l'augmentation des accises sur le diesel, alors que les accises sur l'essence doivent baisser. Vendredi passé, la majorité a déposé un amendement à un projet de loi mis à l'agenda de la séance plénière de jeudi afin que cette hausse intervienne conformément au calendrier fixé. La manoeuvre a paru cavalière à l'opposition qui a promis bien du plaisir à la majorité pour faire voter le texte dans les temps. L'obstacle a donc été contourné par le biais d'un arrêté royal.