La décision a été prise après consultation, notamment, des autorités communales, de la police et de l'université. Le CSE a estimé ne pas avoir assez de temps pour adapter, avant octobre, au contexte sanitaire actuel, l'événement, qui peut accueillir habituellement jusqu'à 40.000 personnes.

L'année dernière, les 24 heures vélo avaient dû être annulées en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

La décision a été prise après consultation, notamment, des autorités communales, de la police et de l'université. Le CSE a estimé ne pas avoir assez de temps pour adapter, avant octobre, au contexte sanitaire actuel, l'événement, qui peut accueillir habituellement jusqu'à 40.000 personnes. L'année dernière, les 24 heures vélo avaient dû être annulées en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.