Le nombre de contaminations a crû rapidement la semaine dernière dans cette localité de Flandre occidentale. La crainte d'une infection par le variant britannique a été confirmée dimanche matin.

Par mesure de précaution, la commune avait déjà décidé d'interdire toutes les activités sociales.

Seules les écoles, les services de garde d'enfants et les services médicaux restent ouverts pour l'instant. "L'origine de l'infection n'est pas encore connue, mais nous sommes occupés à tracer les contacts", a déclaré le bourgmestre. "Les personnes infectées devront être mises en quarantaine pendant dix jours au lieu des sept requis pour une infection 'normale'."

Le nombre de contaminations a crû rapidement la semaine dernière dans cette localité de Flandre occidentale. La crainte d'une infection par le variant britannique a été confirmée dimanche matin. Par mesure de précaution, la commune avait déjà décidé d'interdire toutes les activités sociales. Seules les écoles, les services de garde d'enfants et les services médicaux restent ouverts pour l'instant. "L'origine de l'infection n'est pas encore connue, mais nous sommes occupés à tracer les contacts", a déclaré le bourgmestre. "Les personnes infectées devront être mises en quarantaine pendant dix jours au lieu des sept requis pour une infection 'normale'."