Trop is te veel. Joris Vandenbroucke (SP.A), député régional flamand, a dépassé les limites de la convenance. On peut siéger dans l'opposition ...

Trop is te veel. Joris Vandenbroucke (SP.A), député régional flamand, a dépassé les limites de la convenance. On peut siéger dans l'opposition mais dépeindre une Flandre souffreteuse et digne du tiers-monde à la face du ministre-président Geert Bourgeois (N-VA), c'est aller trop loin. Matthias Diependaele, chef de groupe N-VA au parlement flamand, bondit pour inviter l'hérétique à un minitrip aux paradis du socialisme : " Si vous le voulez, je vous accompagne, main dans la main, à 300 ou 400 mètres d'ici pour jeter un oeil à Saint-Josse-ten-Noode. Ou nous pouvons franchir la frontière linguistique et nous rendre en Hainaut. Là, vous verrez les images que vous décrivez, le fruit de la politique socialiste. "