Ces dépassements ont été constatés à Aarschot, Berendrecht (Anvers), Borgerhout (Anvers), Destelbergen, Idegem, Meudon, Berchem-Sainte-Agathe, Sint-Kruiswinkel (Gand), Leeuw-Saint-Pierre, Schoten et Uccle. A Corroy-le-Grand (Chaumont-Gistoux) le seuil a également été atteint à 17h00. Le franchissement le plus important a été relevé à Schoten avec 221 microgrammes par m3 d'air.

Si le seuil de 180 microgrammes est dépassé, les autorités doivent prévenir la population. Le seuil d'alerte est quant à lui établi à 240 microgrammes par m3.

La Celine met en garde les personnes sensibles à la pollution de l'air et leur conseille d'éviter tout effort physique inhabituel en plein air de 12h00 à 22h00. Lorsque le seuil d'alerte est franchi, cette recommandation vaut pour toute la population.

En 2018, il y a eu dix journées avec au moins un site de mesure belge où le seuil d'information européen de 180 microgrammes par m3 a été franchi. Le seuil d'alerte de 240 microgrammes n'a pas été dépassé l'an dernier.