Le roi Philippe et son fils le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M (en images)

Le roi Philippe et son fils aîné, le prince Gabriel, âgé de 17 ans, ont effectué un vol à bord d'un Airbus A400M, le nouvel avion de transport de l'armée belge. Ils ont également assisté à un exercice de parachutisme .

Le roi Philippe et son fils le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M (en images)
.

Le Roi et le Prince ont été accueillis vers 09h30 à l'aéroport militaire de Melsbroek où ils ont été informés des consignes de sécurité ainsi que de toutes les fonctions et capacités du nouvel avion de transport, qui est le successeur du C130. L'A400M peut effectuer des vols de 5.400 kilomètres et transporter jusqu'à 37 tonnes de matériel.

Le chef de la Défense, l'amiral Michel Hofman, s'est dit très content de ce nouvel appareil : "Par rapport au C130, c'est vraiment un grand pas en avant. Il s'agit d'une amélioration considérable, en termes de capacité et de vitesse, nous en sommes très satisfaits. Sur les huit appareils commandés, nous en avons reçu trois et nous en attendons deux autres plus tard dans l'année".

L'avion a décollé vers 11h00. Après avoir brièvement survolé le domaine royal de Laeken, il s'est dirigé vers Anvers, puis vers le centre d'entraînement des parachutistes de Schaffen (Brabant flamand). Un exercice de largage de matériel a eu lieu, avec succès à la deuxième tentative.

Le parachutiste responsable des largages était satisfait du déroulement des exercices avec le nouvel avion de transport : "C'est la dixième fois que nous faisons des tentatives et nous avons atteint la cible à chaque fois, ce qui signifie que le matériel largué atterri entre zéro et cinquante mètres de la zone ciblée".

Trois parachutistes ont ensuite effectué un saut depuis l'A400M sous les yeux du Roi et du Prince. Le deuxième saut, prévu en haute altitude, a été annulé en raison des conditions météorologiques. "Lors d'une véritable opération, nous aurions sauté, mais pour un exercice, nous ne le faisons pas", a expliqué un parachutiste des forces spéciales.

Les essais du nouvel avion battent leur plein et se poursuivront pendant un certain temps. "Nos A400M ne seront pleinement opérationnels qu'à partir de l'année prochaine", a indiqué l'amiral Hofman. "Nous avons l'intention de les déployer lors d'une opération à l'automne 2022."

Le roi Philippe, lui-même pilote, et le prince Gabriel ont passé le plus clair du vol dans le spacieux cockpit de l'A400M. Le chef d'État a visiblement apprécié l'expérience et n'a pas tari d'éloges sur la démonstration.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.

Le roi Philippe et le prince Gabriel à bord d'un Airbus A400M © Belga

.