L'organe représentatif du culte islamique rappelle que l'Aïd Al Fitr est "un moment de partage et d'ouverture vers l'autre, quelle que soit sa confession ou philosophie".

Le ramadan qui a débuté cette année le 20 juillet, correspond au neuvième mois lunaire de l'année musulmane. Il rappelle la révélation du Coran au prophète Mahomet par l'archange Gabriel. Ce mois sacré constitue l'un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage.

Pendant le ramadan, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le mois se termine par une fête, l'Aïd al Fitr, qui dure trois jours.

D'après l'EMB, entre 650.000 et 700.000 musulmans résident en Belgique, même si aucune statistique officielle n'existe à ce sujet.

Le Vif.be, avec Belga

L'organe représentatif du culte islamique rappelle que l'Aïd Al Fitr est "un moment de partage et d'ouverture vers l'autre, quelle que soit sa confession ou philosophie". Le ramadan qui a débuté cette année le 20 juillet, correspond au neuvième mois lunaire de l'année musulmane. Il rappelle la révélation du Coran au prophète Mahomet par l'archange Gabriel. Ce mois sacré constitue l'un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage. Pendant le ramadan, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le mois se termine par une fête, l'Aïd al Fitr, qui dure trois jours. D'après l'EMB, entre 650.000 et 700.000 musulmans résident en Belgique, même si aucune statistique officielle n'existe à ce sujet. Le Vif.be, avec Belga