Le calendrier musulman est basé sur la lune. Chaque mois commence dès que le premier fin croissant de la nouvelle lune est visible. Il détermine ensuite le début du Ramadan. "Les éléments scientifiques et théologiques tendent à définir la date du 20 juillet comme premier jour de notre mois de jeûne et celle du 19 août comme le jour clôturant ce rite religieux", explique Semsettin Ugurlu, le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), l'organe qui représente les intérêts de la communauté musulmane dans notre pays.

En Belgique, l'EMB est responsable du choix de cette date. Le début précis du Ramadan peut varier en fonction des pays, puisque la nouvelle lune n'apparaît pas partout au même moment. Généralement, cette différence se limite à un jour.

Pendant le mois de Ramadan, les musulmans ne peuvent pas manger, boire, fumer, ni avoir de relations sexuelles entre le lever et le coucher du soleil. Ces règles ne concernent toutefois pas les personnes souffrant de handicaps physiques ou mentaux, les femmes enceintes et les enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté.

D'après l'EMB, entre 650.000 et 700.000 musulmans résident en Belgique, même si aucune statistique officielle n'existe à ce sujet.

Avec Belga

Le calendrier musulman est basé sur la lune. Chaque mois commence dès que le premier fin croissant de la nouvelle lune est visible. Il détermine ensuite le début du Ramadan. "Les éléments scientifiques et théologiques tendent à définir la date du 20 juillet comme premier jour de notre mois de jeûne et celle du 19 août comme le jour clôturant ce rite religieux", explique Semsettin Ugurlu, le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), l'organe qui représente les intérêts de la communauté musulmane dans notre pays. En Belgique, l'EMB est responsable du choix de cette date. Le début précis du Ramadan peut varier en fonction des pays, puisque la nouvelle lune n'apparaît pas partout au même moment. Généralement, cette différence se limite à un jour. Pendant le mois de Ramadan, les musulmans ne peuvent pas manger, boire, fumer, ni avoir de relations sexuelles entre le lever et le coucher du soleil. Ces règles ne concernent toutefois pas les personnes souffrant de handicaps physiques ou mentaux, les femmes enceintes et les enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté. D'après l'EMB, entre 650.000 et 700.000 musulmans résident en Belgique, même si aucune statistique officielle n'existe à ce sujet. Avec Belga