Ces fédérations ont procédé à un renouvellement des présidences dans un délai plus rapproché et les mandats des présidents Jean-Pierre Hupkens et Fabian Martin continuent donc logiquement de courir.

Le président sortant du PS, Elio Di Rupo, qui vient de prêter serment comme ministre-président wallon, a renoncé à se représenter pour un nouveau mandat après avoir dirigé le parti socialiste durant 20 ans. Son successeur pressenti, le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette a confirmé sa candidature il y a quelques jours.

La Dernière Heure faisait état mercredi de la candidature d'un militant socialiste de Sambreville, Camille Maniscalco, délégué CGSP. Les candidats ont jusqu'à jeudi 26 septembre à midi pour se faire connaître.