Le Procureur du roi de Bruxelles quitte l'institution judiciaire, après une carrière de 18 ans au sein de celle-ci, dont sept comme chef du parquet bruxellois.

Il rejoint le cabinet de consultants Gosselin&de Walque, actif entre autres dans le conseil en communication. "C'est un vrai nouveau départ", a déclaré Jean-Marc Meilleur à LN24.

Selon la chaîne télévisée, sa succession à la tête du parquet de Bruxelles sera assurée ad interim par son adjoint néerlandophone, avant la nomination d'un magistrat francophone.

Le Procureur du roi de Bruxelles quitte l'institution judiciaire, après une carrière de 18 ans au sein de celle-ci, dont sept comme chef du parquet bruxellois. Il rejoint le cabinet de consultants Gosselin&de Walque, actif entre autres dans le conseil en communication. "C'est un vrai nouveau départ", a déclaré Jean-Marc Meilleur à LN24. Selon la chaîne télévisée, sa succession à la tête du parquet de Bruxelles sera assurée ad interim par son adjoint néerlandophone, avant la nomination d'un magistrat francophone.