Si c'est finalement l'actuel porte-parole d'Elio Di Rupo au boulevard de l'Empereur, Maxime Hardy, qui le remplacera, les socialistes carolos, Paul Magnette en tête, ont d'abord pensé à des figures plus prestigieuses pour pousser leur liste.

L'ancien bourgmestre Jacques Van Gompel (photo), lavé de ses tourments judiciaires et toujours membre du comité des sages de l'Union socialiste communale, a été sollicité par Magnette. Le député provincial sortant Yves Lardinois également. Les deux ont décliné : ils préfèrent faire campagne pour d'autres.