"Communication de service. Je quitte le conseil consultatif de Telenet", indique-t-il sur le réseau social, laissant paraitre entre les lignes que, "lui", n'y était par appât du gain. Sigfried Bracke faisait partie du conseil consultatif de l'opérateur télécom depuis 2011. A la suite de l'éclatement des scandales Publifin au sud du pays, puis Publipart au nord, il était sous le feu des critiques depuis lundi au sujet de ce cumul. Il a d'ailleurs été interpellé avec vigueur mardi soir, lors d'un conseil communal gantois réuni en urgence.

Le politicien N-VA n'a pas communiqué les sommes perçues pour son travail chez Telenet, évoquant une clause de confidentialité. Peter Vanvelthoven (sp.a), qui siégeait dans les même conseil, a quant à lui laissé filtrer mardi dans les médias que le poste était rémunéré 12.000 euros bruts par an, plus 2.000 euros par apparition euros pour la présence à certaines réunions au fil de l'année.

"Communication de service. Je quitte le conseil consultatif de Telenet", indique-t-il sur le réseau social, laissant paraitre entre les lignes que, "lui", n'y était par appât du gain. Sigfried Bracke faisait partie du conseil consultatif de l'opérateur télécom depuis 2011. A la suite de l'éclatement des scandales Publifin au sud du pays, puis Publipart au nord, il était sous le feu des critiques depuis lundi au sujet de ce cumul. Il a d'ailleurs été interpellé avec vigueur mardi soir, lors d'un conseil communal gantois réuni en urgence. Le politicien N-VA n'a pas communiqué les sommes perçues pour son travail chez Telenet, évoquant une clause de confidentialité. Peter Vanvelthoven (sp.a), qui siégeait dans les même conseil, a quant à lui laissé filtrer mardi dans les médias que le poste était rémunéré 12.000 euros bruts par an, plus 2.000 euros par apparition euros pour la présence à certaines réunions au fil de l'année.