La Russie a développé le "premier" vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi le président russe lors d'une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement retransmise à la télévision, assurant qu'il donnait une "immunité durable".

"Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré", a-t-il dit, en ajoutant: "Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable".

Vladimir Poutine a par ailleurs affirmé que sa fille s'est fait inoculer le vaccin russe.

La semaine dernière, l'OMS avait mis en garde cette semaine contre toute précipitation et avait insisté sur la nécessité de suivre les règles permettant un "développement sûr d'un vaccin", suite aux déclarations de la Russie, qui a promis des centaines de milliers de doses de vaccin en 2020.

Spoutnik V

Le vaccin a été baptisé "Spoutnik V" (V comme vaccin, ndlr), en référence au satellite soviétique, premier engin spatial mis en orbite, a déclaré le président du fonds souverain, impliqué dans son développement.

"Plus d'un milliard de doses" ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé Kirill Dmitriev, précisant que la phase 3 des essais commençait mercredi. Le fonds souverain a précisé que le début de la production industrielle était prévue en septembre.

La Russie a développé le "premier" vaccin contre le coronavirus, a affirmé mardi le président russe lors d'une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement retransmise à la télévision, assurant qu'il donnait une "immunité durable"."Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré", a-t-il dit, en ajoutant: "Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable".Vladimir Poutine a par ailleurs affirmé que sa fille s'est fait inoculer le vaccin russe. La semaine dernière, l'OMS avait mis en garde cette semaine contre toute précipitation et avait insisté sur la nécessité de suivre les règles permettant un "développement sûr d'un vaccin", suite aux déclarations de la Russie, qui a promis des centaines de milliers de doses de vaccin en 2020.Le vaccin a été baptisé "Spoutnik V" (V comme vaccin, ndlr), en référence au satellite soviétique, premier engin spatial mis en orbite, a déclaré le président du fonds souverain, impliqué dans son développement. "Plus d'un milliard de doses" ont été pré-commandées par 20 pays étrangers, a affirmé Kirill Dmitriev, précisant que la phase 3 des essais commençait mercredi. Le fonds souverain a précisé que le début de la production industrielle était prévue en septembre.