Selon les deux médias locaux, l'homme travaille pour LVD Group, un industriel basé à Gullegem. Il a été engagé pendant plus de cinq ans dans une branche chinoise de l'entreprise. L'usine à laquelle il était affecté, qui emploie 1.100 personnes et qui est désormais obligée de fermer, se trouve à plus de 120 kilomètres de Wuhan, le foyer principal de l'épidémie qui sévit actuellement dans l'Empire du Milieu.

Il avait été rapatrié de Chine à sa demande et se trouve à présent en quarantaine à l'hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles. Il ne présente cependant aucun symptôme et dit se sentir bien.

Selon les deux médias locaux, l'homme travaille pour LVD Group, un industriel basé à Gullegem. Il a été engagé pendant plus de cinq ans dans une branche chinoise de l'entreprise. L'usine à laquelle il était affecté, qui emploie 1.100 personnes et qui est désormais obligée de fermer, se trouve à plus de 120 kilomètres de Wuhan, le foyer principal de l'épidémie qui sévit actuellement dans l'Empire du Milieu. Il avait été rapatrié de Chine à sa demande et se trouve à présent en quarantaine à l'hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles. Il ne présente cependant aucun symptôme et dit se sentir bien.