Médaillée d'or du 4 x 100 mètres aux Jeux olympiques de Pékin, en 2008. Médaillée de bronze aux championnats du monde 2007 à Osaka. Toujours recordwoman de Belgique de la discipline, avec ses coéquipières de l'époque, Kim Gevaert, Hanna Mariën et Olivia Borlée (42 secondes 54, ...

Médaillée d'or du 4 x 100 mètres aux Jeux olympiques de Pékin, en 2008. Médaillée de bronze aux championnats du monde 2007 à Osaka. Toujours recordwoman de Belgique de la discipline, avec ses coéquipières de l'époque, Kim Gevaert, Hanna Mariën et Olivia Borlée (42 secondes 54, d'où le nom de la ligne de vêtements sportifs qu'elle a créée avec Olivia: 42|54). Le ciel, Elodie Ouédraogo connaît, donc. Et les lieux belges haut perchés qui l'envoûtent? "Le MAS, à Anvers. Le Museum aan de Stroom, ou Musée sur le cours d'eau, inauguré il y a dix ans et qui offre un mix d'architecture et d'histoire, maritime notamment. Un regard sur Anvers. C'est une tour de soixante-deux mètres de hauteur. La vue panoramique y est inestimable. Vous vous sentez on top of the world, vous voyez clairement toute la ville, le port - considéré dans la métropole comme la porte sur le monde -, "le diamant" créé par l'architecte Zaha Hadid pour la Maison portuaire... Vous embrassez un horizon extraordinaire. Et c'est gratuit!" Le lieu est niché dans le quartier Het Eilandje (L'Ilôt), "un quartier devenu très prisé, où les créateurs aiment se rejoindre. On s'y laisse emporter sans le big buzz du centre-ville. Il y a une énergie positive, artistique, que j'adore. Et plein de petits restos sympas. Outre, dans le MAS, le trois étoiles Het Zilte du chef Viki Geunes. Du très haut niveau, à plus d'un titre!"