Eric Dehon avait fait état au quotidien bruxellois d'un choix délibéré du parquet, compte tenu de la surcharge des tribunaux de police. Le porte-parole du parquet de Bruxelles, Jean-Marc Meilleur, a reconnu cette surcharge, tout en soulignant que les infractions commises en zone 30 seront bel et bien poursuivies.

"Le parquet de Bruxelles n'a pas la capacité de poursuivre à chaque cas et doit donc se fixer des priorités", a toutefois nuancé Jean-Marc Meilleur.

"Et les excès de vitesse, que ce soit en zone 30 ou 50, l'alcool au volant et le stationnement illicite en font certainement partie", a-t-il ajouté.

"L'opportunité de poursuivre dans le cas d'un excès de vitesse en zone 30 est souvent décidée en fonction du lieu de l'infraction et du degré de danger que l'automobiliste a provoqué sur la voirie. Evidemment, si l'infraction a été commise dans un virage dangereux avec, à la sortie de celui-ci, un passage pour piétons par exemple, le parquet poursuivra", a-t-il expliqué.

Le Vif.be, avec Belga

Eric Dehon avait fait état au quotidien bruxellois d'un choix délibéré du parquet, compte tenu de la surcharge des tribunaux de police. Le porte-parole du parquet de Bruxelles, Jean-Marc Meilleur, a reconnu cette surcharge, tout en soulignant que les infractions commises en zone 30 seront bel et bien poursuivies. "Le parquet de Bruxelles n'a pas la capacité de poursuivre à chaque cas et doit donc se fixer des priorités", a toutefois nuancé Jean-Marc Meilleur. "Et les excès de vitesse, que ce soit en zone 30 ou 50, l'alcool au volant et le stationnement illicite en font certainement partie", a-t-il ajouté. "L'opportunité de poursuivre dans le cas d'un excès de vitesse en zone 30 est souvent décidée en fonction du lieu de l'infraction et du degré de danger que l'automobiliste a provoqué sur la voirie. Evidemment, si l'infraction a été commise dans un virage dangereux avec, à la sortie de celui-ci, un passage pour piétons par exemple, le parquet poursuivra", a-t-il expliqué. Le Vif.be, avec Belga