Le parlement wallon a approuvé mercredi à l'unanimité le décret qui consacre Namur comme capitale de la Wallonie. Les parlementaires des quatre groupes qui se sont succédé à la tribune ont reconnu à quel point cette réalité, très controversée il y a une vingtaine d'années, s'est imposée naturellement.

Le texte institue Namur comme siège du gouvernement et du parlement wallon. Un décret de 1986, initié par Bernard Anselme (PS), faisait déjà de Namur le siège du parlement sans souffler mot du gouvernement. Il était empreint du débat francophone entre régionalistes et communautaristes, à une époque où une coalition PSC-PRL avait entrepris de ramener l'exécutif wallon à Bruxelles.

Au-delà de la consécration d'une réalité, le texte est également le signe de la maturité du fait régional, a insisté le ministre-président Rudy Demotte au cours du débat.

LeVif.be, avec Belga

Le parlement wallon a approuvé mercredi à l'unanimité le décret qui consacre Namur comme capitale de la Wallonie. Les parlementaires des quatre groupes qui se sont succédé à la tribune ont reconnu à quel point cette réalité, très controversée il y a une vingtaine d'années, s'est imposée naturellement. Le texte institue Namur comme siège du gouvernement et du parlement wallon. Un décret de 1986, initié par Bernard Anselme (PS), faisait déjà de Namur le siège du parlement sans souffler mot du gouvernement. Il était empreint du débat francophone entre régionalistes et communautaristes, à une époque où une coalition PSC-PRL avait entrepris de ramener l'exécutif wallon à Bruxelles. Au-delà de la consécration d'une réalité, le texte est également le signe de la maturité du fait régional, a insisté le ministre-président Rudy Demotte au cours du débat.LeVif.be, avec Belga