Tous les partis représentés au Parlement germanophone se sont mis d'accord et demandent, dans une résolution adressée au gouvernement germanophone, que les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3, qui posent problème depuis plusieurs mois, soient immédiatement mis à l'arrêt, le temps de s'assurer qu'ils ne représentent aucun danger et que les installations aient été garanties et certifiées par un organe de contrôle indépendant.

Tous les partis représentés au Parlement germanophone se sont mis d'accord et demandent, dans une résolution adressée au gouvernement germanophone, que les réacteurs de Tihange 2 et Doel 3, qui posent problème depuis plusieurs mois, soient immédiatement mis à l'arrêt, le temps de s'assurer qu'ils ne représentent aucun danger et que les installations aient été garanties et certifiées par un organe de contrôle indépendant.