Selon Mehdi Kassou, porte-parole de la plate-forme de soutien au réfugiés, les évacuations vont se poursuivre toute la semaine, en prélude au départ du Tour de France prévu samedi dans le centre de Bruxelles.

Le cabinet du bourgmestre contredit cette version, affirmant que l'action était planifiée depuis huit semaines, en collaboration avec le service de prévention Bravvo. "Nous continuons à chercher un équilibre satisfaisant tant pour les migrants que pour les riverains du parc", précise-t-on du côté de chez Philippe Close.

Aucune arrestation n'a eu lieu. Une centaine de personnes ont été dirigées vers le Samusocial et d'autres ont été accueillies par des membres de la plate-forme citoyenne. Au moment de l'intervention, celle-ci étaient occupée à répartir les places disponibles au sein du centre d'accueil de la Porte d'Ulysse.

Selon Mehdi Kassou, porte-parole de la plate-forme de soutien au réfugiés, les évacuations vont se poursuivre toute la semaine, en prélude au départ du Tour de France prévu samedi dans le centre de Bruxelles. Le cabinet du bourgmestre contredit cette version, affirmant que l'action était planifiée depuis huit semaines, en collaboration avec le service de prévention Bravvo. "Nous continuons à chercher un équilibre satisfaisant tant pour les migrants que pour les riverains du parc", précise-t-on du côté de chez Philippe Close. Aucune arrestation n'a eu lieu. Une centaine de personnes ont été dirigées vers le Samusocial et d'autres ont été accueillies par des membres de la plate-forme citoyenne. Au moment de l'intervention, celle-ci étaient occupée à répartir les places disponibles au sein du centre d'accueil de la Porte d'Ulysse.