Les anciens souverains avaient déjà adapté leur contrat de mariage en 2015, optant alors pour un partage limité des biens. Avec le nouveau changement, les actifs communs du couple d'octogénaires devront être séparés. Si la majorité revient à Paola, l'héritage de la princesse Delphine, récemment reconnue comme fille d'Albert, pourrait être réduit. Elle n'est en effet pas héritière de la reine. Pour les trois enfants du couple, aucun changement toutefois étant donné qu'ils héritent de leurs deux parents.

Les anciens souverains avaient déjà adapté leur contrat de mariage en 2015, optant alors pour un partage limité des biens. Avec le nouveau changement, les actifs communs du couple d'octogénaires devront être séparés. Si la majorité revient à Paola, l'héritage de la princesse Delphine, récemment reconnue comme fille d'Albert, pourrait être réduit. Elle n'est en effet pas héritière de la reine. Pour les trois enfants du couple, aucun changement toutefois étant donné qu'ils héritent de leurs deux parents.