En 2020, l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu 219 notifications de consommateurs portant sur des offres frauduleuses de crédit.

Ce chiffre est en augmentation constante depuis 2016. Les notifications recouvrent des plaintes, signalements et questions pour vérifier l'honnêteté de prestataires. La plupart des victimes avaient versé entre 75 et 1 250 euros à des prêteurs frauduleux dans l'espoir de recevoir un prêt.

En 2020, l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu 219 notifications de consommateurs portant sur des offres frauduleuses de crédit. Ce chiffre est en augmentation constante depuis 2016. Les notifications recouvrent des plaintes, signalements et questions pour vérifier l'honnêteté de prestataires. La plupart des victimes avaient versé entre 75 et 1 250 euros à des prêteurs frauduleux dans l'espoir de recevoir un prêt.