L'augmentation au cours des deux dernières semaines est "soutenue" au niveau national, observe le SPF Santé publique. Lundi dernier, Sciensano a recensé 216 nouvelles infections, un chiffre similaire à celui du 15 mars (214 infections), deux jours avant les premières mesures de confinement, a rappelé le virologue Marc Van Ranst sur Twitter. Il n'est pas encore clair si ce nombre a été aussi élevé les jours suivants, les données de Sciensano n'étant pas encore complètes. Au total, 63.238 cas de contaminations ont été dénombrés en Belgique jusqu'à présent.

La tendance du nombre d'hospitalisations n'est plus non plus à la baisse. En moyenne, 10 patients ont été hospitalisés chaque jour entre le 7 et le 13 juillet. Ce chiffre était le même la semaine précédente, entre le 30 juin et le 6 juillet.

Décès toujours en baisse

Le nombre de décès continue cependant de diminuer, avec une baisse de 45%. En moyenne, 1,7 personne a perdu la vie en raison du coronavirus entre le 7 et 13 juillet. La semaine précédente, ce chiffre s'élevait à 3,1. Au total, la Belgique déplore 9.795 décès dus au Covid-19.

Quant au taux de reproduction du coronavirus, il est passé à 1,033 en Belgique. Cela signifie qu'un malade atteint du Covid-19 contamine lui-même un peu plus d'une nouvelle personne en moyenne. C'est la première fois que ce taux passe au-dessus de 1 depuis le 4 avril, lors du pic épidémiologique. Il se situait alors à 1,06.

Ces chiffres marquent le "début d'une deuxième vague", a alerté vendredi le virologue Marc Van Ranst au micro de la VRT. "À ce stade, il est important de continuer à maintenir les mesures afin de ralentir l'augmentation", souligne pour sa part le SPF Santé publique.

Au total, les malades atteints du Covid-19 occupent actuellement 160 lits d'hôpitaux, soit une baisse de 8% entre le 16 et le 9 juillet. Dans les services de soins intensifs, la baisse s'élève à 22% sur la même période, pour atteindre 28 lits occupés.

L'augmentation au cours des deux dernières semaines est "soutenue" au niveau national, observe le SPF Santé publique. Lundi dernier, Sciensano a recensé 216 nouvelles infections, un chiffre similaire à celui du 15 mars (214 infections), deux jours avant les premières mesures de confinement, a rappelé le virologue Marc Van Ranst sur Twitter. Il n'est pas encore clair si ce nombre a été aussi élevé les jours suivants, les données de Sciensano n'étant pas encore complètes. Au total, 63.238 cas de contaminations ont été dénombrés en Belgique jusqu'à présent. La tendance du nombre d'hospitalisations n'est plus non plus à la baisse. En moyenne, 10 patients ont été hospitalisés chaque jour entre le 7 et le 13 juillet. Ce chiffre était le même la semaine précédente, entre le 30 juin et le 6 juillet.Décès toujours en baisseLe nombre de décès continue cependant de diminuer, avec une baisse de 45%. En moyenne, 1,7 personne a perdu la vie en raison du coronavirus entre le 7 et 13 juillet. La semaine précédente, ce chiffre s'élevait à 3,1. Au total, la Belgique déplore 9.795 décès dus au Covid-19. Quant au taux de reproduction du coronavirus, il est passé à 1,033 en Belgique. Cela signifie qu'un malade atteint du Covid-19 contamine lui-même un peu plus d'une nouvelle personne en moyenne. C'est la première fois que ce taux passe au-dessus de 1 depuis le 4 avril, lors du pic épidémiologique. Il se situait alors à 1,06. Ces chiffres marquent le "début d'une deuxième vague", a alerté vendredi le virologue Marc Van Ranst au micro de la VRT. "À ce stade, il est important de continuer à maintenir les mesures afin de ralentir l'augmentation", souligne pour sa part le SPF Santé publique. Au total, les malades atteints du Covid-19 occupent actuellement 160 lits d'hôpitaux, soit une baisse de 8% entre le 16 et le 9 juillet. Dans les services de soins intensifs, la baisse s'élève à 22% sur la même période, pour atteindre 28 lits occupés.