Au total, l'an dernier, on a recensé 884 accidents corporels ayant fait 16 tués et 1.164 blessés.

Depuis 2014, le nombre d'accidents a augmenté de 19%: +14% sur autoroute et +21% sur les autres routes. Les chiffres sont en hausse dans toutes les Régions, même si cette augmentation est nettement plus importante à Bruxelles (+123%) et en Wallonie (+23%) qu'en Flandre (+9%).

Sur autoroute, un accident sur deux dans un chantier implique un camion (contre 26% en général), parfois de balisage, et un sur quatre une camionnette (contre 17% en général), ce qui augmente la gravité de ces accidents de 30% par rapport à la moyenne des accidents. On y recense en effet 40 tués par 1.000 accidents (contre 31 ailleurs).

Dans bon nombre de cas, la vitesse non adaptée et la distraction des conducteurs peuvent être pointées du doigt. Vias admet également l'étroitesse des bandes de circulation. "Y rouler trop vite peut être dangereux pour les ouvriers mais peut aussi leur occasionner du stress et nuire à leur santé: plus de bruit, plus de dégagement d'air, plus de pollution...", précise encore l'Institut.

Un ouvrier a perdu la vie mercredi après-midi après avoir été percuté par une voiture sur un chantier situé sur la E42 à proximité de Temploux. La conductrice s'est déportée pour éviter un camion-tampon et a percuté l'ouvrier en charge de la signalisation. Celui-ci a alors été projeté sur plusieurs dizaines de mètres et est mort sur le coup.