"On ne partage pas tous cette opinion" au sein du MR bruxellois, c'est à dire ce soutien exprimé par Mme Schepmans au "projet" et à la "personnalité" de M. Bouchez, a affirmé M. Pivin à l'agence Belga. Il a exprimé pour sa part son soutien à l'autre candidat sorti du premier tour de l'élection présidentielle au MR, le ministre fédéral démissionnaire Denis Ducarme. Un second tour doit départager les deux rivaux à la succession de Charles Michel, appelé à devenir président du Conseil européen le 1er décembre - date probable également de la mise en place de la nouvelle Commission européenne, où Didier Reynders héritera des compétences de la justice, de l'État de droit et de la protection des consommateurs.

Mme Schepmans a expliqué son choix au journal 'Le Soir'. "Je soutiens le projet et la personnalité de Georges-Louis Bouchez, car il incarne un dynamisme, est jeune et ouvert dans les contacts. Il s'intéresse à tous les publics et prend en considération la spécificité des villes, particulièrement Bruxelles, et il met aussi en avant l'éducation et l'enseignement qui sont essentiels. Sa candidature pourra amener une nouvelle génération au parti", a-t-elle affirmé.

Mais M. Pivin, un ancien député-bourgmestre de Koekelberg, s'est distancié de ces propos. "Je regrette qu'elle (Mme Schepmans) se soit exprimée en ce sens", a-t-il affirmé à l'agence Belga en rappelant qu'il devrait prêter serment dans les prochains jours comme député en étant le suppléant de M. Reynders.

M. Pivin a également apporté son soutien à M. Ducarme en invoquant "son expérience politique" et les "liens d'amitié" qui l'unissent à l'actuel ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale.

M. Bouchez est arrivé mardi dernier premier des cinq candidats à la présidence du MR, avec 44,59% des votes valables, devant M. Ducarme (25,12%), Mme Defraigne (14,01%), M. Goffin (11,22%) et Mme Barzin (5,05%). Un second tour sera organisé, avec l'envoi des bulletins de vote qui a débuté ce lundi. Le dépouillement aura lieu le vendredi 29 novembre après-midi au siège du MR.