"D'un point de vue très personnel, la limite de ce que l'on peut et veut attendre de soi-même a été dépassée", a indiqué le ministre qui démissionnera officiellement de ses fonctions le 12 octobre prochain, rapporte le quotidien germanophone, qui précise que le ministre ne siègera pas au Parlement.

Le ministre a lu une déclaration personnelle dans laquelle il a expliqué les raisons de sa décision, principalement motivée par la crise du coronavirus alors qu'il a toujours défendu les mesures prises par le gouvernement.

Harald Mollers occupait un poste de ministre depuis 2009.

"D'un point de vue très personnel, la limite de ce que l'on peut et veut attendre de soi-même a été dépassée", a indiqué le ministre qui démissionnera officiellement de ses fonctions le 12 octobre prochain, rapporte le quotidien germanophone, qui précise que le ministre ne siègera pas au Parlement. Le ministre a lu une déclaration personnelle dans laquelle il a expliqué les raisons de sa décision, principalement motivée par la crise du coronavirus alors qu'il a toujours défendu les mesures prises par le gouvernement. Harald Mollers occupait un poste de ministre depuis 2009.