"539 faux enregistrements de vaccination ont conduit à des certificats délivrés erronément", a précisé mercredi Joris Moonens, porte-parole de l'agence. "Nous allons maintenant envisager le dépôt d'une plainte contre le médecin, mais aussi contre les personnes qui ont fait usage des faux certificats en question. Le parquet décidera des suites à donner à ce dossier."

Le médecin wallon est suspecté d'avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination. Un dossier de faux et usage de faux est actuellement à l'instruction auprès du parquet de Charleroi à la suite d'une plainte et d'une constitution de partie civile de l'Aviq (l'Agence wallonne pour une Vie de Qualité). Tous les certificats et les Covid Safe Tickets (CST) délivrés en conséquence ont été invalidés.

"539 faux enregistrements de vaccination ont conduit à des certificats délivrés erronément", a précisé mercredi Joris Moonens, porte-parole de l'agence. "Nous allons maintenant envisager le dépôt d'une plainte contre le médecin, mais aussi contre les personnes qui ont fait usage des faux certificats en question. Le parquet décidera des suites à donner à ce dossier." Le médecin wallon est suspecté d'avoir fourni 2.000 faux certificats de vaccination. Un dossier de faux et usage de faux est actuellement à l'instruction auprès du parquet de Charleroi à la suite d'une plainte et d'une constitution de partie civile de l'Aviq (l'Agence wallonne pour une Vie de Qualité). Tous les certificats et les Covid Safe Tickets (CST) délivrés en conséquence ont été invalidés.