Un enfant né au quatrième trimestre n'a souvent pas encore 6 ans à l'heure où il faut l'inscrire en primaire. Dans ces cas-là, deux choix s'offrent généralement aux parents : soit ils estiment que leur tête blonde de 5 ans est prête à affronter ce nouvel environnement, soit ils trouvent qu'il n'a pas un acquis pédagogique suffisant pour un bon démarrage à l'école primaire et le laissent donc une année supplémentaire en maternelle.
...