Mercredi, le CHU de Liège annonçait avoir enregistré son premier patient positif au coronavirus. L'individu, fraîchement pensionné, travaillait sur le rail. "La SNCB a pris connaissance du fait qu'un examen médical est en cours au sujet d'un collaborateur de la SNCB récemment pensionné", a indiqué la porte-parole. "Il ne s'agit pas d'un accompagnateur de train. À ce jour, la SNCB n'a reçu aucune demande de la part de l'inspection sanitaire qui, en cas de test positif pour le coronavirus, prend les mesures nécessaires."

Au niveau des mesures prises par la SNCB pour protéger du virus ses collaborateurs, il n'est pas question de gants ou de masque. "La SNCB est en contact étroit avec le SPF Santé Publique et suit strictement les avis émis par cette autorité", indique la société. "Les conseils de cette autorité sont véhiculés auprès des membres de notre personnel, via tous nos canaux de communication internes. Nous suivons strictement les directives de l'autorité compétente et restons en contact étroit au quotidien avec celle-ci pour en appliquer de nouvelles dispositions, le cas échéant."

Le patient hospitalisé depuis dimanche au CHU de Liège, qui est déjà compris dans le décompte des cas recensés en Belgique, est actuellement dans un état stable. L'hôpital liégeois a précisé que ses jours n'étaient pas en danger.

Mercredi, le CHU de Liège annonçait avoir enregistré son premier patient positif au coronavirus. L'individu, fraîchement pensionné, travaillait sur le rail. "La SNCB a pris connaissance du fait qu'un examen médical est en cours au sujet d'un collaborateur de la SNCB récemment pensionné", a indiqué la porte-parole. "Il ne s'agit pas d'un accompagnateur de train. À ce jour, la SNCB n'a reçu aucune demande de la part de l'inspection sanitaire qui, en cas de test positif pour le coronavirus, prend les mesures nécessaires." Au niveau des mesures prises par la SNCB pour protéger du virus ses collaborateurs, il n'est pas question de gants ou de masque. "La SNCB est en contact étroit avec le SPF Santé Publique et suit strictement les avis émis par cette autorité", indique la société. "Les conseils de cette autorité sont véhiculés auprès des membres de notre personnel, via tous nos canaux de communication internes. Nous suivons strictement les directives de l'autorité compétente et restons en contact étroit au quotidien avec celle-ci pour en appliquer de nouvelles dispositions, le cas échéant." Le patient hospitalisé depuis dimanche au CHU de Liège, qui est déjà compris dans le décompte des cas recensés en Belgique, est actuellement dans un état stable. L'hôpital liégeois a précisé que ses jours n'étaient pas en danger.