"Je préfère ne pas en parler", a-t-il ajouté, à la question de savoir s'il s'agissait aussi d'anciens délinquants informatiques.

Les hackers éthiques sont des spécialistes de la détection des failles des systèmes informatiques sécurisés. Ils sont depuis plusieurs années recherchés par les entreprises pour tester les failles potentielles de leur système informatique. Le hacking éthique fait désormais l'objet de compétitions qui ont pignon sur rue, comme lors de l'European Cyber Cup de Lille, dans le cadre du Forum international de la Cybersécurité lancé par la gendarmerie française.

En 2016, le Centre fédéral belge pour la cybersécurité a élaboré une déclaration standard que les entreprises peuvent afficher sur leur site web pour autoriser les intrusions "de courtoisie" sur leurs réseaux informatiques. La Banque nationale de Belgique (BNB) a en outre un projet pour tenter de pirater les services des institutions financières du pays afin de vérifier si elles sont suffisamment protégées contre les éventuelles attaques de véritables cybercriminels.

"Je préfère ne pas en parler", a-t-il ajouté, à la question de savoir s'il s'agissait aussi d'anciens délinquants informatiques. Les hackers éthiques sont des spécialistes de la détection des failles des systèmes informatiques sécurisés. Ils sont depuis plusieurs années recherchés par les entreprises pour tester les failles potentielles de leur système informatique. Le hacking éthique fait désormais l'objet de compétitions qui ont pignon sur rue, comme lors de l'European Cyber Cup de Lille, dans le cadre du Forum international de la Cybersécurité lancé par la gendarmerie française. En 2016, le Centre fédéral belge pour la cybersécurité a élaboré une déclaration standard que les entreprises peuvent afficher sur leur site web pour autoriser les intrusions "de courtoisie" sur leurs réseaux informatiques. La Banque nationale de Belgique (BNB) a en outre un projet pour tenter de pirater les services des institutions financières du pays afin de vérifier si elles sont suffisamment protégées contre les éventuelles attaques de véritables cybercriminels.