"L'ancien gouvernement (où le sp.a siégeait aux côtés des libéraux et des chrétiens démocrates, ndlr) n'a pas fait cela", a répliqué M. De Croo sur le plateau de VTM dimanche midi. Quant aux critiques des socialistes flamands sur le projet d'acheter de nouveaux avions de combat, le libéral flamand a estimé qu'il fallait à la fois investir pour la sécurité intérieure, mais aussi à l'étranger. "Ce n'est pas l'un ou l'autre. Nous avons un rôle à jouer chez nous, mais aussi dans le reste du monde. Ce qui se passe dans notre pays dépend aussi de ce qui se passe dans le reste du monde", a-t-il fait valoir.

"L'ancien gouvernement (où le sp.a siégeait aux côtés des libéraux et des chrétiens démocrates, ndlr) n'a pas fait cela", a répliqué M. De Croo sur le plateau de VTM dimanche midi. Quant aux critiques des socialistes flamands sur le projet d'acheter de nouveaux avions de combat, le libéral flamand a estimé qu'il fallait à la fois investir pour la sécurité intérieure, mais aussi à l'étranger. "Ce n'est pas l'un ou l'autre. Nous avons un rôle à jouer chez nous, mais aussi dans le reste du monde. Ce qui se passe dans notre pays dépend aussi de ce qui se passe dans le reste du monde", a-t-il fait valoir.