"Suite à la décision de ce midi de suspendre les actions, les parties ont poursuivi le dialogue entamé et sont arrivées à un pré-accord devant rétablir la confiance et répondre aux attentes du personnel en matière de charge de travail", ajoutent-ils, sans toutefois préciser le contenu de ce pré-accord.

Selon les partenaires sociaux, "ceci constitue une base importante pour garantir le bien-être des employés et les plans d'avenir de bpost. Les partenaires sociaux s'engagent à présenter les différentes mesures à leurs délégations respectives dès demain/mardi. Les parties se sont également engagées à se revoir à très brève échéance afin de conclure une convention collective de travail pour la période 2019-2020."

Les travailleurs de bpost en grève depuis la semaine dernière dénonçaient la charge de travail et le manque de personnel.

Après négociations, syndicats et direction avaient finalement décidé lundi midi de reprendre le travail en soirée. La distribution des lettres et des colis va dès lors pouvoir reprendre.

Dans l'après-midi, le ministre de la Poste Alexander De Croo (Open Vld) avait exprimé sa satisfaction quant à la reprise planifiée du travail à bpost. "C'est un important signal et une preuve de confiance."

"Suite à la décision de ce midi de suspendre les actions, les parties ont poursuivi le dialogue entamé et sont arrivées à un pré-accord devant rétablir la confiance et répondre aux attentes du personnel en matière de charge de travail", ajoutent-ils, sans toutefois préciser le contenu de ce pré-accord. Selon les partenaires sociaux, "ceci constitue une base importante pour garantir le bien-être des employés et les plans d'avenir de bpost. Les partenaires sociaux s'engagent à présenter les différentes mesures à leurs délégations respectives dès demain/mardi. Les parties se sont également engagées à se revoir à très brève échéance afin de conclure une convention collective de travail pour la période 2019-2020." Les travailleurs de bpost en grève depuis la semaine dernière dénonçaient la charge de travail et le manque de personnel. Après négociations, syndicats et direction avaient finalement décidé lundi midi de reprendre le travail en soirée. La distribution des lettres et des colis va dès lors pouvoir reprendre. Dans l'après-midi, le ministre de la Poste Alexander De Croo (Open Vld) avait exprimé sa satisfaction quant à la reprise planifiée du travail à bpost. "C'est un important signal et une preuve de confiance."