Il pleut en moyenne 81 litres en décembre et l'année record a enregistré 172 litres de précipitations.

Le déficit de pluviosité est surtout problématique pour les nappes phréatiques: huit des dix points de mesure sont désormais très bas.

La moitié de l'eau potable en Belgique est issue de ces eaux souterraines il est donc primordial qu'au cours des mois prochains il pleuve abondamment pour éviter que des problèmes surgissent durant l'été 2019 en matière d'approvisionnement. L'agriculture et l'industrie ont aussi largement recours à l'eau en sous-sol.

Il pleut en moyenne 81 litres en décembre et l'année record a enregistré 172 litres de précipitations. Le déficit de pluviosité est surtout problématique pour les nappes phréatiques: huit des dix points de mesure sont désormais très bas. La moitié de l'eau potable en Belgique est issue de ces eaux souterraines il est donc primordial qu'au cours des mois prochains il pleuve abondamment pour éviter que des problèmes surgissent durant l'été 2019 en matière d'approvisionnement. L'agriculture et l'industrie ont aussi largement recours à l'eau en sous-sol.