Le corps de sécurité du Palais de Justice de Bruxelles, qui quittera dans quelques mois la tutelle du ministère de la Justice pour celle de l'Intérieur, réclame depuis plusieurs mois l'obtention de promotions.

"Nous souhaitons que les agents obtiennent les promotions qu'ils auraient décrochées si nous étions restés sous l'autorité du SPF Justice. Pour le moment, elles nous sont refusées. Or, nous y avons droit depuis un an", avait expliqué Kosov Muja, agent de sécurité et délégué syndical CSC.

En décembre 2015, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) avait annoncé un changement de tutelle concernant les corps de sécurité des palais de justice. Ce changement est en cours. Les agents de sécurité obtiendront le même statut que les fonctionnaires de police.

Depuis lors, de nombreuses négociations ont eu lieu concernant les conditions de ce transfert mais aucun accord ne semble avoir été trouvé entre travailleurs et nouvel employeur.

Le corps de sécurité du Palais de Justice de Bruxelles, qui quittera dans quelques mois la tutelle du ministère de la Justice pour celle de l'Intérieur, réclame depuis plusieurs mois l'obtention de promotions. "Nous souhaitons que les agents obtiennent les promotions qu'ils auraient décrochées si nous étions restés sous l'autorité du SPF Justice. Pour le moment, elles nous sont refusées. Or, nous y avons droit depuis un an", avait expliqué Kosov Muja, agent de sécurité et délégué syndical CSC. En décembre 2015, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) avait annoncé un changement de tutelle concernant les corps de sécurité des palais de justice. Ce changement est en cours. Les agents de sécurité obtiendront le même statut que les fonctionnaires de police. Depuis lors, de nombreuses négociations ont eu lieu concernant les conditions de ce transfert mais aucun accord ne semble avoir été trouvé entre travailleurs et nouvel employeur.