"L'information est toute récente, on a reçu les résultats ADN ce vendredi", précise Damien Leboutte, procureur de division au parquet de Liège. "Il s'agit bien de la personne dont on a retrouvé le corps sur une berge de l'Ourthe entre Tilff et Angleur il y a un mois, mais il a fallu le temps de faire les analyses ADN."

La victime est un homme de 70 ans qui résidait au camping de Méry, situé sur la commune toute proche d'Esneux. Des témoins l'avaient vu se faire emporter par le courant lors des inondations survenues au mois de juillet dernier. Sa compagne avait également été emportée et retrouvée décédée, rappelle encore la justice liégeoise.

Le septuagénaire avait fait l'objet d'un signalement à l'échelle nationale et dans l'espace Schengen. Le porte-parole de la police fédérale, Régis Kalut, avait en effet déclaré qu'il y avait une possibilité de retrouver son corps aux Pays-Bas.

"L'information est toute récente, on a reçu les résultats ADN ce vendredi", précise Damien Leboutte, procureur de division au parquet de Liège. "Il s'agit bien de la personne dont on a retrouvé le corps sur une berge de l'Ourthe entre Tilff et Angleur il y a un mois, mais il a fallu le temps de faire les analyses ADN."La victime est un homme de 70 ans qui résidait au camping de Méry, situé sur la commune toute proche d'Esneux. Des témoins l'avaient vu se faire emporter par le courant lors des inondations survenues au mois de juillet dernier. Sa compagne avait également été emportée et retrouvée décédée, rappelle encore la justice liégeoise. Le septuagénaire avait fait l'objet d'un signalement à l'échelle nationale et dans l'espace Schengen. Le porte-parole de la police fédérale, Régis Kalut, avait en effet déclaré qu'il y avait une possibilité de retrouver son corps aux Pays-Bas.